TÉLÉCHARGER JUSTE UN REGARD HARLAN COBEN

TÉLÉCHARGER JUSTE UN REGARD HARLAN COBEN

La conjuration primitive Maxime Chattam. Juste un regard sur une photo vieille de vingt ans pour comprendre que son existence est une terrible imposture. Lisez maintenant, tout de suite! Book read Wishlist Lisez! La variante aussi, par rapport aux autres fois, est que l’auteur laisse planer un certain doute sur des explications pourtant cruciales, notamment dans l’épilogue.

Nom: juste un regard harlan coben
Format: Fichier D’archive
Système d’exploitation: Windows, Mac, Android, iOS
Licence: Usage Personnel Seulement
Taille: 26.4 MBytes

Comme d’habitude, l’histoire commence sur les chapeaux de roues. Puis on bascule dans le point de vue de Grace, à la fois ménagère de suburb et mère de famille, et personnage fragile dont le passé est récurrent. Un bon thriller à n’en pas douter. Encore un très bon Coben qu’on dévore en 2 jours maximum! Ou plutot, je ne l’ai pas aimé du tout.

Les cookies assurent le bon fonctionnement de Babelio. Accueil Mes livres Ajouter des livres. Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures connexion avec. Juste un regard infos Critiques 58 Citations 70 Forum. Signaler ce contenu Voir la page de la critique. Besoin de savoir pourquoi, comment, besoin de connaître la fin de l’histoire. Un bon thriller à n’en pas douter. En revanche, j’avoue que je me suis un peu perdue dans le déroulement de l’histoire: On cherche les liens et la chute n’est pas facile à comprendre.

J’avoue que j’ai pris un papier pour me faire un pense-bête avec les différents personnages et les liens entre eux. Alors oui, c’est un très bon roman et cela a été une belle découverte pour moi, mais il faut quand même s’accrocher Un fait divers d’une triste banalité: Une vieille photo qui resurgit, pas du tout inopinément, et voilà les deux ingrédients qui sont à l’origine de ce roman, les pivots du thriller.

Les haraln, un à un, viennent emmêler les fils de cette histoireils s’entortillent inextricablement, il faudra, au fil des pages, tenter de défaire ce noeud gordien et le lecteur, avide d’en savoir plus, dévore les courts chapitres jusqu’à l’épilogue. Harlan Coben, très célèbre auteur américain de romans policiers, a écrit de nombreux best-sellers qui ont, d’ailleurs, inspiré quelques réalisateurs pour des adaptations cinématographiques.

juste un regard harlan coben

Dans ce thriller, on suit Grace Lawson qui, en allant chercher des développements de photos, en trouve une dans l’enveloppe, qui attire son attention car elle ne correspond pas aux autres et qui semble fegard été mise volontairement.

Elle y aperçoit un homme qui pour elle, ressemble à son mari, Jack, entouré d’autres regsrd mais il y a surtout une jeune fille qui le regarde tendrement et reyard visage barré d’un X.

Ne comprenant pas ce que cela signifie, Grace montre la photo à Jack qui nie farouchement que c’est lui et affirme qu’il ne connaît pas les autres personnes. Puis, en pleine nuit, il fuit sans explications. Le lendemain, Grace se rend à la police pour signaler sa disparition mais elle n’est pas prise au sérieux.

Juste un regard – Harlan Coben – Babelio

Elle décide alors de mener sa propre enquête avec l’aide de certaines personnes pas très recommandables, certes, mais qui ne lui refusent pas leur soutien. Elle va se demander si sa vie avec Jack n’a pas été basée en ocben sur un mensonge et qui est Jack en vérité? S’ensuivent pas mal de péripéties et de rebondissements assez macabres et la fin peut laisser le lecteur assez perplexe. Cela vient peut-être du personnage de Grace qui m’a parue un peu fade mais ce n’est peut-être que mon opinion personnelle parce que, en fait, elle remue ciel et terre pour découvrir la vérité et ne ménage pas sa peine.

D’où mon sentiment mitigé, d’autant plus qu’elle doit protéger ses enfants, Max et Emma, car elle a affaire à de sérieux obstacles et doit affronter un dangereux tueur.

Critiques de Juste un regard – Harlan Coben (58) – Babelio

Par contre, une de ses voisines, Charlaine, qui au début eegard un peu fofolle et indiscrète, ressort du lot car elle fait preuve d’un grand courage lorsqu’elle se rend compte qu’il se haraln des événements anormaux chez Grace. De plus, elle n’hésite pas à mettre sa vie en danger en poursuivant le tueur. Au final, je n’ai pas été vraiment passionnée par la lecture de ce livre et je me suis demandé si j’allais le critiquer.

  TÉLÉCHARGER CHEIKH BOUREGAA MP3 GRATUIT

Mais Harlan Coben fait preuve encore de beaucoup d’imagination dans ce thriller que l’on peut trouver palpitant car il se lit très vite afin d’en connaître le dénouement.

Je ne mets donc pas 5 étoiles à ce livre et cela n’engage que moi car j’ai connu d’autres nombreux ouvrages plus passionnants avec cet écrivain. Addictif Une fois commencé impossible de lâcher ce livre. Comme tout les Harlan Coben ce livre vous rend accro. Je l’ai lu en une après midi sur ma terrasse. Difficile de vous parler de l’histoire sans vous en révéler trop je vous dirait simplement que les coïncidences n’existent pas et que tout est lié Grace à vécu un événement traumatisant dans son passé et a réussi à se reconstruire avec une vie en apparence parfaite.

Juste un regard (Nouv. éd.)

Mais un jour son mari disparaît juste après l’apparition mystérieuse d’une vieille photo. Mais qui sont les personnes sur la photo et que lui cache son mari? Arrivera t-elle à le retrouver et protéger sa famille sans y laisser des plumes? A qui peut-elle faire confiance? Difficile de démêler le vrai du faux jusqu’à la fin. Un suspense qui vous tient en haleine du début à jhste fin malgré une fin un peu tirée par les cheveux à mon goût.

Ce qui paradoxalement ne gâche rien au plaisir de la lecture, au contraire on en redemande. Un livre idéal pour l’été.

Saura-t-elle surmonter les épreuves aussi bien que ses homologues masculins, la suite nous le dira Mais c’est la première fois que Coben met en scène un personnage principal féminin. Cette façon de procéder à un net avantage, celui d’identifier très rapidement le personnage principal. Pour un complément sur le point de vue et son incidence sur le lecteur et la lecture, je vous renvoie à EG. Dans Juste un Regardle point de vue utilisé change pour un simple point de vue à la troisième personne changeante pour tous les personnages.

Dans le roman suivant, Innocentle point de vue change encore une fois, avec un point de vue vouvoiement Exactement comme dans ces livres-jeux: Les livres dont VOUS êtes le héros. Et c’est vrai qu’au bout du quatrième romans on commence à percevoir une façon de faire propre à l’auteur mais Ce changement de point de vue est très certainement lié à la suite, car si Coben endosse spontanément la peau de son héros principal lorsqu’il est masculin en recourant au point de vue à la première personne, il lui est plus difficile de le faire lorsque le personnage dont il est question est féminin comme ici.

Dans tous les précédents romans, les femmes quoique présentes, étaient le plus souvent cantonné à des rôles « subalternes », ce qui n’est pas le cas ici avec deux super portraits d’héroïnes. J’ai eu quelques difficultés très certainement lié au point de vue employé à entrer dans le livre, puis par la suite j’ai fini par apprécier et lire ce roman aussi aisément que les précédents. Lire un roman de Coben c’est comme faire un puzzle avec des pièces ton sur ton, parfois on a l’impression que l’ensemble se tient, on force un peu et la pièce rentre, pour s’apercevoir par la suite qu’on s’est planté.

C’est une lecture ludique fort réjouissante. Je vais donc poursuivre ma balade en terre cobennienne. Tout parait toujours simple chez Coben, et on se laisse toujours prendre, un peu comme l’héroïne, prise dans sa vie de couple au point de ne pas voir On se laisse prendre aux tours de Coben, alors qu’on ne saurait être dupe chez un autre: C’est sans doute cela aussi, le talent.

  TÉLÉCHARGER AL BORDA MP3 GRATUIT

Une femme mariée découvre une photo datant de vingt ans qui l’amène à douter de la véracité du passé de son mari. D’autant que, dans la foulée, il disparaît. Les Harlan Coben ont tous un peu tendance à se ressembler. Généralement ce sont de juste de bons divertissements. Certains sortent toutefois du lot, car plus prenants. Évidemment il y a dans cette catégorie Ne le dis à personne, mais il y a aussi ce Juste un regard, bien stressant et bien maitrisé.

juste un regard harlan coben

J’ai mis quelques jours à le lire, ayant eut une petite panne de lecture suite à mon dernier livre. Mais comme toujours je me suis laissé emporter dans l’univers de l’auteur, qui m’a comme toujours menée en bateau jusqu’à la fin. J’ai été franchement surprise par le dénouement final mais comme d’habitude, j’ai bien aimé ce livre. J’ai beaucoup aimé ce thriller d’ Harlan Coben.

Un suspens bien ficelé qui m’a tenu en haleine jusqu’au bout. Bref un bon moment de lecture! La construction de ce roman paraît correcte, maispour moi, elle ne produit pas l’effet escompté. Malgré tous les changements d’angles, il n’ a pas d’épaisseur ni de profondeur. Suis-je déjà lassée de cet auteur? La déception ressentie est modérée, mais bien présente. Je pense que cela tient à la fois au fond la solution paraît pâlement amenée, le résultat n’est pas à la hauteur des moyens mis en oeuvre et à la forme.

Sur le fond, le dénouement est presque prévisible. Sur la forme, je serai un peu plus sévère, carH. Je l’ai trouvée composite. Il y a un manque d’unité. Au départ on est dans un atmosphère angoissante, confrontation à une figure du mal absolu, comme dans un roman de serial killer.

Puis on bascule dans le point de vue de Grace, à la fois ménagère de suburb et mère de famille, et personnage fragile dont le passé est récurrent. C’est elle qui va être au centre de l’intrigue et de ses ramifications. Plusieurs personnages gravitent autour d’elle et sont tour à tour sous le projecteur.

Quand on situe le véritable « lieu du crime », après introduction d’une floppée de « figurants » qui sont là pour étoffer l’histoire, on est presque déçu.

Pour moi l’intérêt s’était émoussé, parce qu’aucun personnage principal n’avait vraiment pris corps. Quelques anecdotes, même dramatiques, ne suffisent pas à créer un personnage en trois D, Ils restent de plates figurines de papier.

juste un regard harlan coben

Elle pourrait être un personnage romanesque à part entière, et je trouve que c’est elle qui a le plus de relief. Les sentiments du lecteur se succèdent tout de même angoisse, compassion, révolte par empathie pour les personnages de papier, signe du talent d’H. Un détail amusant, Il trouve au passage le moyen de faire de l’humour au sujet de ces noms qu’on écorche toujours, comme le sien, probablement. Mais j’ai aussi ressenti des sentiments parasites, non souhaités par l’auteur: Au total, un ouvrage patchwork, aux coutures apparentes.

Cela dit, comme c’est le deuxième H. Je trouve cependant que ce genre littéraire est très exigeant, et l’abondance de bons romans policiers rend le lecteur exigeant aussi!

Acheter ce livre sur. La conjuration primitive Maxime Chattam. Les visages Jesse Kellerman. La nuit du renard Mary Higgins Clark.