TÉLÉCHARGER LA CONSOLATION FLAVIE FLAMENT GRATUIT

TÉLÉCHARGER LA CONSOLATION FLAVIE FLAMENT GRATUIT

Pascal Lemaître Flavie Flament. C’est une femme qui s’ennuie, qui ne s’aime pas du tout et qui à travers sa fille, qui a des qualités qu’elle n’a pas, se met à délirer et à réaliser ses propres ambitions. Participez au premier bookdating Babelio! Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit. En cas de réutilisation des textes de cette page, voyez comment citer les auteurs et mentionner la licence.

Nom: la consolation flavie flament
Format: Fichier D’archive
Système d’exploitation: Windows, Mac, Android, iOS
Licence: Usage Personnel Seulement
Taille: 58.98 MBytes

Acheter ce livre sur. La dimension sociétale du téléfilm qui aborde notamment le viol vous a-t-elle convaincue à accépter le rôle? Lulu la mouette – cartonné. Une enfance violée, qui l’amène à coucher avec un homme célèbre ou bien avec un monsieur de banlieue. Dans La Consolation, l’animatrice raconte comment elle a levé le voile sur un pan douloureux de sa vie, qu’elle avait enfoui au fond de sa mémoire. J’ai vu autour de moi la complicité trouble qu’il peut y avoir entre les mères et les filles à l’adolescence. Pourtant la présentatrice sent le quotidien lui échapper.

Encette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches flameng de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit. Les cookies assurent le bon fonctionnement de Babelio. Accueil Mes livres Ajouter des livres. Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures connexion avec.

La Consolation infos Critiques 14 Citations 27 Forum. Signaler ce contenu Voir la page flamdnt la critique. Lors de la sortie foavie grand format de son livre La consolation « , Flavie Flament ne mentionnait à aucun moment le nom de l’illustre photographe qui l’avait violé dans les fllavie 80, lorsqu’elle avait 13 ans, par peur d’être attaquée en diffamation. Depuis, le nom de David Hamilton a été livré à la vindicte populaireplusieurs de ses victimes de l’époque ayant osé confirmer les accusations de Flavie et mis le sujet très graves de violences sexuelles sur mineurs sur la place publique permettant à la parole de se libérer.

Comme le déplore l’ancienne animatrice de TF1 dans la préface de la version poche de son livre qui vient tout juste de sortirle suicide d’Hamilton le 25 novembre l’a profondément mise en consolatio, car même si les faits étaient prescritselle aurait aimé un aveu qui lui aurait permis de se libérer.

la consolation flavie flament

Car Flavie Flament a vécu une amnésie traumatique pendant près de 30 ans et ce récit bouleversant et sans concession aura eu une valeur carthastique évidente et aura également certainement donne le courage nécessaire à tous ceux qui ont vécu la même chose d’entreprendre des nécessaires mais forcément douloureuses démarches. Grâce à sa plume sensible, et ce témoignage qui sonde les tréfonds de son âme meurtrie, Flavie Flament montre à tout le monde qu’elle est une femme courageuse, tenace et d’une grande sensibilité dont l’apparente jovialité n’était qu’un masque pour cacher les terribles blessures de l’enfance.

Récit troublant et terrifiant d’une adolescence, des relations aux parents, coonsolation mère notamment, aux autres, aux hommes. Récit d’une enfance violée. L’histoire de Poupette, gamine malmenée par une mère avide de strass et de pouvoir.

Tristesse d’un amour maternel vide de sens. Un cri pour se libérer, un flwvie cheminement pour soigner ses plaies, une résilience. La voix d’une enfance brisée. Récit émouvant et poignant d’une femme que l’on croyait connaître.

la consolation flavie flament

Le masque est tombé sur une blessure profonde et ancrée. Ce livre m’a bouleversée. Roman autobiographique implacable et sans concession. Comme cette mère complice du viol de sa fille qui la sacrifie simplement pour oublier sa vie de merde.

  TÉLÉCHARGER VIRTUALDUB MAC GRATUIT GRATUITEMENT

Comme ses hommes qui abusent d’une jeune fille en fleur et trouvent ça tout à fait normal. Comme cette violence familiale froide, effrayante et automatique qui ne laisse filtrer aucun espoir à priori. Et pourtant l’auteure va creuser en elle pour trouver la force de s’enraciner de nouveau dans la vie, pour renaître seule et consoler. L’auteure nous livre son histoire sans concession et son ressenti sur son enfance scellée de honte, de mensonges et d’aveuglement et surtout qui a eu son innocence brisée.

Une enfance violée, qui l’amène à coucher avec un homme célèbre ou bien avec un monsieur de banlieue. Sa mère est malade et s’ennuie dans sa pauvre vie de tous les jours. Elle vit tout par procuration.

Pour essayer de se faire aimer de cette mère, elle gardera le silence sur tout ce qui lui arrive. Certaines personnes ne sont pas faites pour être parents.

Flavie Flament n’a pas pu porter plainte car il y a délai de prescription. Elle mène à présent un combat pour allonger ce délai. Flavie Flament livre son parcours au combien difficile, mais devenu vitale pour pouvoir continuer à vivre, puis se reconstruire. Au-delà de l’horreur du viol qu’elle a subi par ce célèbre photographe, ce qui m’a finalement le plus choqué, terrifié, donné envie de vomir, c’est la manipulation maternelle.

Léa Drucker dans « La consolation » : « J’ai eu la nausée à cause d’une scène »

Cette femme malade, déséquilibrée, est la première fautive des souffrances de sa fille, jusqu’à en faire un substitut d’elle-même, lui faisant vivre ce que j’appellerai aussi des viols en l’amenant à coucher avec un homme « célèbre » et en vivant cette relation par procuration. Récit autobiographique de Flavie Flament où elle partage d’un côté ses souvenirs d’enfant par le biais de Poupette, et de l’autre ses propres réflexions d’adulte. Elle a certainement voulu redonner la « vie » et la parole à la fillette qu’elle a abandonnée derrière elle.

Une enfant perdue dont l’innocence a été brisée.

Une adulte en proie aux crises de panique, une femme au bord du gouffre. Poupette, la fillette qu’elle était, raconte son enfance, puis le départ en vacances à treize ans au Cap-d’Agde en compagnie de sa mère. Le prédateur cohsolation à l’affût de gamines à shooter. La fierté de sa mère de la livrer entre les mains d’un photographe mondialement connu qui s’avère oa un pédophile. Ensuite son innocence volée Flavie Flament ne mentionne à aucun moment le nom du sordide personnage dans son livre par peur d’être attaquée en diffamation.

Plusieurs jeunes femmes ont également porté plainte, victimes elles aussi de ce prédateur sexuel. Ce n’est évidemment pas un livre qu’on lit par voyeurisme. Il faut le lire pour comprendre, pour partager, et cosnolation pour dénoncer. Consolationn qu’on arrête d’encenser « le photographe de génie ». Dénonçons l’ignoble individu à la déviance sexuelle la pire, celle qui s’attaque à des enfants.

Le suicide récent du photographe déchaîne les polémiques sur les réseaux sociaux. Elles l’ont bien cherché et n’ont eu que ce qu’elles méritaient.

Flavie Flament (La consolation, France 3) a pardonné à sa mère… mais ne lui parle plus (VIDEO)

Comme si à treize ans on était mature! Bien sûr à cet âge une fille qui n’est plus tout à fait une gamine, mais pas encore une femme, va tester son pouvoir de séduction.

la consolation flavie flament

Mais un homme « droit » sait qu’il n’a pas le droit de toucher à une mineure. Mais ça n’arrête pas ce prédateur. Les viols sont suivis par le silence des victimes. Parce qu’on ne s’attaque pas à un mythe de la photographie.

Des parents aussi coupables de l’avoir offerte à un pervers. Indifférents au drame subi par leur fille. Une mère froide et insensible, incapable de donner de l’amour à sa fille.

  TÉLÉCHARGER CARTE GRAPHIQUE ATI MOBILITY RADEON HD5470 GRATUITEMENT

La petite Flavie ne veut pas décevoir sa mère qui l’a modelée pour atteindre le succès. Tout ce qu’elle n’aura pas elle le vit par le biais de sa fille. Flavie Flament règle en même temps ses comptes avec ses parents.

La mort de son papy qui était le seul à la chérir sera le déclic pour enfin révéler la vérité publiquement. J’ai senti qu’elle avait beaucoup souffert de l’indifférence de ses parents et de l’absence d’amour. Elle ne me paraît pas très équilibrée, même si elle a réussi à débloquer sa mémoire traumatique et à écrire ce livre. Flaent consolation peut être, mais maintenant il va falloir qu’elle accuse le coup pour arriver à se reconstruire.

Merci à Flavie Flament pour son témoignage. On ne touche pas à l’innocence, on ne touche pas les enfants. J’espère que d’autres jeunes femmes oseront briser le silence. Émouvant, choquant mais utile. A la lecture de ce livre, plusieurs femmes sont sorties du silence pour dénoncer le photographe David Hamilton de les avoir violées comme il l’a fait à Flavie Flament qui ne le nomme pourtant pas.

Consolatiion livre comme une thérapie, un témoignage. Un cri pour une vie à reconstruire. Poupette, c’est le surnom de Flavie Flamentflanent l’enfant qu’elle a été, consolatuon don elle ne voulait plus se rappeler. Poupette est une jeune fille en manque d’amour. Son père l’a souvent ignorée, trop absent. Sa mère n’a jamais cessé de la dénigrer, de la maltraiter. Pour se faire aimer de cette dernière, Poupette acceptera tout, et gardera le silence sur tout ce qui va lui arriver.

Mais le cerveau humain ne peut rester de marbre toute une vie. Flavie Flament le découvrira bien malgré elle. J’ai découvert la sortie de ce témoignage autobiographique à travers un reportage sur Flavie Flament. Lorsque consolatioj plus jeune, j’adorais cette animatrice. A l’époque, elle présentait l’émission « Stars à domicile » que j’aimais beaucoup. Voir ce reportage où elle se livre et raconte le calvaire de sa vie m’a choquée. En effet, Flavie Flament a été violée par le photographe David Hamilton à l’âge de treize ans, et a également subi d’autres agressions au cours de son adolescence.

Flavie Flament a eu ce qu’on appelle une amnésie traumatique. Trente ans plus tard, des flashs se fkament imposés. Après de multiples tentatives de thérapie, c’est auprès d’un psychologue qu’elle réussira à sortir ses démons enfouis. Ce témoignage est tellement choquant que j’avais envie de rentrer dans ma liseuse, de secouer Flavie Flament et de l’arracher des griffes de sa mère.

Mais quelle mère peut donc laisser sa fille avec un inconnu, l’inciter à se dénuder et à minauder pour être vue, tout en continuant de la rabaisser et de jouer avec ses sentiments? Certaines personnes ne sont pas faites pour être parents, et ce que cette femme a fait subir à sa fille est impensable, intolérable! Avant de lire ce témoignage, j’ai regardé le téléfilm du même titre, qui a été diffusé sur France 3. Il m’avait laissée sans voix. Je crois que la première conclusion qu’on peut donner, c’est que certains parents feraient beaucoup mieux d’éviter de l’être.

Acheter ce livre sur.

La petite fille sur la banqu.